Share Button

La Communauté d’agglomération Saumur Val de Loire a inauguré une exposition de rues consacrée aux risques d’inondation, en présence notamment de Béatrice Abollivier, préfète de Maine-et-Loire.

Même si le niveau actuel de la Loire et son calme apparent laissent plutôt craindre une sécheresse, il ne faut pas oublier que le fleuve royal peut aussi envahir les rues. Pour entretenir la mémoire collective, le ministère de la Transition écologique et solidaire et la Communauté d’agglomération Saumur Val de Loire implantent 29 panneaux dans les rues du territoire rappelant à chacun jusqu’où les eaux peuvent aller. L’exposition sera visible à partir de fin juin et jusqu’en septembre 2017.

Un travail élaboré avec des images d’archive

À l’appui de photographies d’époque, exhumées des archives des Saumurois, de la municipalité et du département, chacun pourra découvrir et transposer les inondations d’hier dans les rues d’aujourd’hui. Pour compléter la déambulation, une échelle de crue géante est installée sur la
cale Lucien Gautier, au pied du Pont Cessart. Elle permettra de visualiser les hauteurs d’eau
atteintes en 1856, 1910, 1982 et 1996.

Maintenir la mémoire du risque

Cette exposition a pour but de maintenir ce qui est communément appelé “la mémoire du risque”. L’objectif étant de faire en sorte que chacun soit conscient des conséquences d’une inondation et informé des actions mises en place par les pouvoirs publics. Dès lors la population impactée par une éventuelle inondation pourra faciliter les opérations d’évacuation si cela s’avère nécessaire. Citoyens, acteurs économique, référents de quartier… chacun peut agir et réduire les coûts liés à une inondation.
Ceci est essentiel sachant, pour rappel, que les inondations de la Loire et de la Seine du mois de juin 2016 ont coûté plus de 1,5 milliard d’euros.