Share Button

800px-Vespa_velutina_nestC’est le moment de détruire les nids primaires de frelons asiatiques. Originaire d’Asie, cet insecte est un grand consommateur d’abeilles, qui représentent 80% de son régime alimentaire.

En Maine-et-Loire, la FDGDON 49 (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles) à laquelle la Ville de Saumur est adhérente, a mis en place un dispositif de formation, de surveillance et de suivi du frelon asiatique. Le nombre de nids de frelons asiatiques est en forte augmentation. En 2014, plus d’un millier de nids ont été répertoriés dans le Maine-et-Loire dont 107 sur le territoire de la Ville de Saumur.

La FDGDON 49 appelle chacun à se mobiliser contre cet insecte invasif. Chacun doit être vigilant et regarder dans les arbres, arbustes ou abris,… Dès le printemps, la fondatrice sort de son refuge d’hiver pour construire son nid dans une zone abritée. Ce “pré-nid” n’est pas plus gros qu’une balle de tennis et ne contient qu’un seul frelon; il s’agit d’un nid primaire, mais le nid peut atteindre en automne un mètre de diamètre et abriter des milliers de frelons.

Il faut donc détruire les nids dès leur apparition. Un petit nid détruit, c’est moins de risque pour vous et pour vos voisins, moins de frelons asiatiques (en août, un nid peut comporter 1 500 individus) et donc moins de destruction d’abeilles et de dégâts sur les fruits.

frelon-asiatique2Avant toute action, assurez-vous qu’il s’agit bien de frelons asiatiques pour éviter la destruction accidentelle de pollinisateurs. Pour cela, prenez contact avec la FDGDON (02.41.37.12.48) qui procédera à une expertise du nid.

Comment reconnaître le frelon asiatique ?

L’insecte, de 2 à 3 cm, est à dominante noire avec un cercle jaune sur le premier segment de l’abdomen et le dernier segment en jaune orangé. Ses pattes sont jaunes et ses ailes fumées