Share Button

flo111La 11e édition des Floralies de Nantes s’est ouverte jeudi pour dix jours. Saumur est très bien représentée par Philippe Courtoison de la Palmeraie Zen à Saint-Lambert-des-Levée. Il présente dans le pavillon n° 4, qui est dédié à la danse, une création nommée : “Les jardins suspendus de Babylone, les danses des sept voiles”. Les plans ont été dessinés par Arnauld Delacroix, architecte paysagiste à Saint-Hilaire-Saint-Florent. Côté installation, ce sont trois agents du service des espaces verts de la Ville qui ont œuvré plusieurs jours afin de monter ces Jardins de Babylone. Lire aussi ce post.

 

floxA 14 h 30 mercredi, un vent fripon s’est levé au moment de l’inauguration, rendant les discours des personnalités assez inaudibles. Les près de trois cent personnes présentes ont pu tout de même entendre Jacques Auxiette, président de la région des Pays-de-la-Loire, saluer “l’activité dynamique du végétal en Anjou et en Saumurois.”  En revanche, le cortège officiel n’est pas passé par le stand de Philippe Courtoison, heureusement les invités, oui. On a pu entendre de nombreuses éloges sur la qualité du rendu de la création saumuroise, qui dénote par rapport aux autres présentées dans le pavillon n° 4. “C’est un monde enchanté”, “C’est apaisant”, Quelle zénitude :” et même un “This is so beautifull”.  Cerise sur  ce joli gâteau fleuri, Miss Nantes et ses deux dauphines sont venues admirer le travail des Saumurois et ont posé devant.

Huit fois par jour pendant la durée du salon, des danseuses présenteront un spectacle au milieu des Jardins de Babylone.

Les Floralies internationales de Nantes

“Les jardins suspendus de Babylone, les danses des sept voiles” en vidéo… et images

 …et images

flo111flo (3)

 

 

 

 

 

 

 

flo (1)flo (4)

 

 

 

 

 

 

 

Les Floralies en images … et vidéo

flo (10)flo (9)
flo (18) flo (17) flo (16) flo (15) flo (14) flo (13) flo (12) flo (11) flo (8) flo (7) flo (6) flo (5) flo (4) flo (3)