Share Button

artcheval1Musicales du Cadre noir, “Rencontres de l’équitation de tradition française”, Ar(t)Cheval, Of(f)Cheval dans le cadre des Semaines des arts équestres … le cheval va être à l’honneur à Saumur jusqu’au 9 novembre.

ensemble BruxellesMusicales
Les Musicales offre au public un moment rare et privilégié en proposant de découvrir les principes de l’équitation de tradition française, avec la présence d’un orchestre. Pour cette édition 2014, c’est l’ensemble orchestral de Bruxelles, dirigé par Jacques Vanherenthals, qui accompagnera les différents tableaux des écuyers. Vivaldi, Mozart et Elgar sont au programme. Les tableaux solistes seront accompagnés par des improvisations jouées par unsoliste au piano.

Les 15, 16, 18 et 19 octobre. Réservation et infos ICI.

rencontres eqPremières rencontres de l’équitation de tradition française

Pour soutenir l’attribution du label UNESCO reconnaissant l’Équitation de tradition française comme Patrimoine culturel immatériel de l’humanité, le Comité équestre et l’Institut français du cheval et de l’équitation s’associent pour présenter les premières « Rencontres de l’équitation de tradition française ». Le Cadre noir de Saumur, garant de ce patrimoine, accueillera ces rencontres les 16 et 17 octobre.

L’objectif premier de ces rencontres est d’identifier et de réunir tous les représentants des différentes communautés illustrant ce patrimoine. La présence de grands noms du monde équestre, de différentes disciplines et horizons, tels que Michel Robert, Lucien Gruss, Margit Otto-Crépin, Frédéric Pignon, ou Alizée Froment, souligne le caractère complet et moderne d’un tel projet. Historiens, sociologues, artistes, scientifiques et cavaliers seront réunis pour échanger sur cette thématique.

 

 

Bonus

margitottocrepinMarine Oussedic, exposera ses œuvres sur le thème de l’équitation de tradition française »dans le hall du Grand manège du 16 octobre au 9 novembre. Le vernissage, le 18 octobre à 17 heures.

Intervenante du colloque, la multi médaillée en dressage, Margit Otto-Crépin (photo de droite) recevra le titre d’Ecuyer d’honneur du Cadre noir, distinction honorifique rarement décernée. Elle recevra des mains de l’Ecuyer en chef, le colonel Jean-Michel Faure, les éperons dorés ainsi que la cravache à trois viroles, lors de la soirée de gala des Musicales du 16 octobre.

artcheval

Semaines des arts équestres

Ar(t)Cheval

Quarante œuvres de 31 artistes composeront la 22e exposition Ar(t)Cheval. Huit nationalités seront représentées dans cette exposition internationale d’art contemporain lié au cheval.

Les 25 et 26 octobre, Ar(t)Cheval proposera comme chaque année d’assister aux démonstrations des maréchaux-ferrants et des selliers des Haras nationaux. Un tailleur de pierre sera également présent.

Les 1er et 2 novembre, des artistes proposeront des activités aux petits et grands au sein du Centre d’art, tout au long du week-end. Philippe Robert, artiste peintre animalier, et Agnès Roy, artiste peintre, initieront le public au dessin et aux techniques d’art diverses.

Le dimanche 9 novembre, pour clore l’exposition, le Prix des écoles sera remis en présence du maire de Saumur, Jean-Michel Marchand, afin de récompenser les œuvres réalisées pour l’occasion, par les classes participantes.

Of(f)Cheval

Plus de 25 lieux d’expositions à Saumur accueilleront pendant trois semaines des œuvres de toutes sortes consacrées au cheval.

graffGraf équestre

Les graffeurs Vincent Dupé et TennchTcha réaliseront en direct, avec des jeunes de Saumur, une fresque murale de street-art, du 20 au 25 octobre. Elle s’étalera sur 12 m de long et 2.5 m de haut, et présentera leur vision de l’équitation française. Jean-Michel Marchand, maire de Saumur, propose aux jeunes Saumurois de participer à la création de cette fresque, qu’ils connaissent l’univers du graff ou pas, sous la direction de ces deux artistes professionnels. Il entend ainsi décloisonner le monde du cheval et montrer qu’il n’est pas seulement réservé à une élite, et que toutes les formes de création artistique, y compris les plus urbaines et contemporaines y sont les bienvenues.”

Plus d’infos ICI.