Share Button

AIDES 49, première association Française de lutte contre le VIH/sida et les hépatites virales proposera des permanences sur Saumur, au Centre Social et Culturel Jacques Percereau.

justeundoigt2A l’occasion de la Semaine Nationale de dépistage qui aura lieu du 16 au 22 mars 2015 , et de sa venue sur le territoire Saumurois, la première association Française de lutte contre le VIH/sida et les hépatites virales proposera un dépistage gratuit le jeudi 19 mars de 14h à 20h.   

Avec une goute de sang, tu peux faire un dépistage du VIH en moins de 30 minutes. C’est ouvert à tous, confidentiel et dans le respect des pratiques. 

Suivront ensuite des permanences mensuelles (1er et 3ème jeudi du mois) au Centre Social et Culturel Jacques Percereau situé 925 rue du Chemin Vert à Saumur.  

Renseignements : Centre Social et Culturel Jacques Percereau – 02 41 53 51 51

Téléchargez le planning des actions en Pays de la Loire

 

justeundoigt

 

 

Qu’est-ce que AIDES ?

Créée en 1984, à l’initiative du sociologue Daniel Defert et reconnue d’utilité publique en 1990, AIDES est la première association française de lutte contre le VIH/sida et les hépatites virales en France et l’une des plus importantes au niveau européen. AIDES est aujourd’hui présente dans plus de 70 villes françaises, au plus près des personnes touchées, et entretient de nombreux partenariats à l’international.

Quelles sont ses actions ?
Soutien des personnes
Accueil, accompagnement thérapeutique et juridique, groupes de parole, etc.

Information/prévention
Actions menées auprès du grand public et des populations vulnérables (migrants, femmes, homosexuels, etc.).

Plaidoyer
Défense des droits des malades, sensibilisation des pouvoirs publics, accès aux soins et aux traitements, etc.
AIDES est agréée pour représenter les malades et fait avancer leurs droits auprès des pouvoirs publics.

La lutte contre les hépatites virales
AIDES lutte contre les hépatites virales, notamment dans le cadre d’actions avec les usagers de drogues. L’association plaide pour l’accès aux seringues en prison et pour la réforme de la loi de 1970 qui criminalise les consommateurs.

Les actions de réduction des risques sexuels
AIDES mène prioritairement des actions avec et pour les populations les plus vulnérables face au VIH et aux hépatites virales, essentiellement : homosexuels, migrants, usagers de drogues, femmes et détenus.

LE VIH / SIDA quelques chiffres

En France

En moyenne 6 500 nouvelles déclarations chaque année.
Près de 150 000 personnes séropositives.
Près de 25 000 qui l’ignorent encore.`
Des traitements permettant de rendre quasi nul le risque de transmission du virus.
Des outils de prévention qui se développent :
L’autotest (bientôt en vente libre au sein des pharmacies : environ 20-25 euros le test)
La Prep où prophylaxie pré Exposition : un traitement avant la prise de risque pour limiter le risque de transmission.
Des TRODs (Test Rapide d’Orientation Diagnostic) comme outil de aller vers une fin d’épidémie possible.

En Pays de la Loire
Environ 200 personnes découvrent leur séropositivité chaque année :
Loire Atlantique : Entre 50 et 80 pers.
Maine et Loire : Entre 20 et 40
Vendée et Sarthe : Entre 10 et 30
Mayenne : 1 dizaine
Chaque année AIDES réalise entre 1600 et 2000 entretiens avec dépistage.

En Maine et Loire
En 2014, AIDES 49 a réalisé 233 actions dont 66 avec une offre de dépistage par le TROD
323 personnes ont pu bénéficier d’un entretien en santé sexuelle durant ces actions et 257 d’entre elles ont effectué un TROD :
96 Hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes
31 personnes migrantes
21 consommateurs de produits psycho-actifs
132 tout public prioritaire / prostitués / précaires

Ce sont :
182 hommes
97 femmes
1 personne trans
> 4 résultats ont été rendu positifs pour l’année 2014.

 

www.aides.org