Share Button

DSC_4440Ce mardi, Jean-Michel Marchand, maire de Saumur, Christophe Cardet, adjoint délégué à l’éducation et Amandine  Gazeau, conseillère déléguée à l’enfance et à la jeunesse ont visité les écoles Charles Perrault et Petit Poucet afin de dresser un bilan mi-parcours des Activités Éducatives Périscolaires.

Depuis la rentrée de septembre 2014, dans chaque école, un après-midi par semaine (mercredi et vendredi après-midi exceptés) est consacré à un temps d’Activités Éducatives Périscolaires (AEP).

Cette organisation des horaires avec une seule plage par semaine pour chaque école a été choisie pour ses nombreux avantages.
Elle permet de programmer des activités avec déplacement et ainsi de mieux profiter de la richesse et de la diversité de l’offre éducative et associative locale.
De plus, ce choix rend plus lisibles les horaires pour les parents en fixant une heure de sortie unique et identique tous les jours, à 16h20.

Saumur étant labellisée Ville Amie des Enfants par l’UNICEF, la Ville cherche à mieux concilier son ambition éducative (qualité, intérêt et rythme des enfants) et les contraintes d’organisation des familles.DSC_4459

Concrètement, cinq domaines d’activités sont découverts à travers des modules de 5 à 6 séances par période de vacances à vacances :
– activités artistiques et culturelles
– activités scientifiques et techniques
– activités physiques et sportives
– citoyenneté, environnement
– santé, bien être

Les Activités Educatives Périscolaires sont encadrés par du personnel municipal (ATSEM et animateurs) et par des intervenants extérieurs.
Parmi eux, 12 associations sportives (judo, sports collectifs, activités nautiques, Fédération des jeux de boules de fort du Saumurois …) et 13 associations ou organismes extérieurs (Carrefour des Troglodytes Anjou Touraine Poitou (CTATP), l’Abbaye Royale de Fontevraud, la LPO Anjou, Lire et Faire Lire, Unis-Cité, API Restauration, la Croix Rouge, DSC_4466l’Echiquier Saumurois, association Coup de Théâtre de Saumur, Ecole intercommunale de musique du Saumurois, association C’est beau c’est bon la relaxation, l’IRSA, le Club de l’Espérance …
Soit au total plus de 25 intervenants extérieurs.

Un fort taux d’inscription aux activités témoigne de la satisfaction des enfants et des parents pour ce qui est proposé et organisé par la Ville. En janvier 2015, sur 1 414 élèves inscrits dans les écoles primaires de la ville, 1 206 enfants été inscrits aux AEP, soit un taux de fréquentation de 85%.  Ce chiffre est en constante évolution depuis la rentrée de septembre.

Pour tous, enfants comme adultes, le 1er trimestre 2014/2015 a été nécessaire pour s’habituer à ce nouveau rythme.
La fatigue des enfants au 1er trimestre davantage ressentie comme la DSC_4465conséquence du changement de rythme et de repères de chacun dû au mercredi matin travaillé, s’est estompée à la rentrée de janvier.

Le coût de la mise en œuvre de ces nouveaux temps éducatifs périscolaires pour le budget de la Ville, est atténué.
En effet, le montant des dépenses à la charge de la Ville s’élève à 196 000 €. La ville reçoit 112 000 € de prestations CAF et de Fonds de soutien de l’Etat. Reste donc à la charge de la ville, 70 € par enfant et par an.
Cependant, au-delà de la mise en œuvre des AEP, la Municipalité a cherché à rationaliser l’ensemble des dépenses consacrées aux temps périscolaires (ceux du matin et du soir, du mercredi après-midi).
Les activités et interventions des animateurs de la ville sur le temps scolaire des années précédentes se sont reportées sur le temps des AEP.
Au final, le surcoût à la charge de la Ville par rapport à l’année dernière est estimé à moins de 20 € par enfant et par an.

A mi-parcours, pour Mr Le Maire, le bilan de la mise en place des Activités Éducatives Périscolaires obtient l’appréciation suivante : « Particulièrement satisfaisant. Continuez ! »

DSC_4470