Share Button

DSC_1636Depuis l’année dernière, le lycée polyvalent Jean-Bertin-Sadi-Carnot participe au programme Comenius, qui permet les échanges et la coopération entre les établissements scolaires en Europe, de la maternelle au lycée. Dans ce cadre le lycée reçoit depuis samedi vingt-sept de ses homologues et dix professeurs venus d’Italie, de Turquie, d’Espagne, de Finlande et d’Allemagne. La délégation de Berrtin-Carnot compte vingt lycéens et trois professeurs. Il ont tous été reçus cette apprès-midi à la mairie.

Le projet Comenius, financé par des fonds européens, permet les échanges et la coopération entre les établissements scolaires en Europe, de la maternelle au lycée. L’objectif étant de favoriser le développement personnel et les compétences, notamment linguistiques, tout en développant les notions de citoyenneté européenne et de multiculturalisme.

Les sujets abordés lors de ses rencontres sont nombreux et ont été préparés par les professeurs en Espagne en marge du programme il y a deux ans.Les lycéens se sont ensuite rencontrés à Antalya (Turquie) puis à Kirchheim (Allemagne), afin de travailler autour du transport et de la mobilité des jeunes lycéens. A Saumur, c’est la découverte patrimoniale, qui est au coeur des débats avec deux points forts, mercredi, un rallye cyclo de Saumur à Montsoreau par la Loire à vélo et retour jeudi par la Loire.. en canoë. Les différentes délégations quitteront Saumur vendredi.

Chaque année, en Europe, Comenius relie 11.000 établissements, 100.000 enseignants et 750.000 élèves.

 

comenius[1]Le nom du programme “Comenius” tient son nom d’un philosophe, grammairien et pédagogue tchèque considéré comme le père de la pédagogie moderne. Il a gardé toute sa vie un souvenir horrifié et ineffaçable de ces trois années d’études et c’est ce qui explique les efforts qu’il a poursuivit par la suite pour améliorer  l’organisation de l’enseignement. Il est né à Nivnice (Moravie) le 28 mars 1592, mort en exil, à Amsterdam, le 15 novembre 1670.