Share Button

batardeauLes 16 et 17 mars prochains, la Ville de Saumur procédera à nouvel exercice de montage de l’ensemble des 28 “bouchures” des quais, ces batardeaux destinés à contenir le fleuve lors des grandes crues.

Exercice en conditions réelles, l’installation des bouchures se déroulera sur deux jours. Depuis l’Oillerie jusqu’aux Ardilliers, une déviation de la voie sur berge sera mise en en place le lundi 16 mars entre 7h30 et 17h30, suivi le mardi 17 par le montage de la fermeture sous le “pont du pressoir”. L’accès aux cales et leur sortie ne sera pas fermée, mais “perturbée” le 16 entre 7h30 et 17h30. Le stationnement place République et MAYAUD sera partiellement interdit le 16 entre 7h30 et 17h30 également (en fonction de l’avancée de l’opération il sera sans doute libéré vers 13h00).

Le 17, en raison du montage et démontage de la fermeture sous le pont du pressoir, qui sert à isoler le Centre-Ville du secteur Chemin Vert. La circulation sera détournée pour les piétons et les 2 roues.

Ces batardeaux sont indispensables pour sauvegarder le secteur historique et l’activité commerçante du centre ville.

batardeau3La dernière mise en place des batardeaux remonte au 11 décembre 2014. Les services techniques de la ville de Saumur ont organisé durant cette journée, un exercice partiel de mise en place des batardeaux sur le Quai de Limoges. Ainsi 4 à 5 groupes de 4 agents de la Ville ont installé successivement sur quelques portes ces batardeaux anti-crues. L’objectif de l’exercice était de tester le matériel par le plus grand nombre d’agents des équipes techniques de la ville.

Cette fois, il s’agit d’un exercice grandeur nature avec la mise en en place de l’ensemble du dispositif comme lors d’une crue.

Les quais des bords de Loire sont bordés par un parapet entre le pont de chemin de fer à l’Est (quai de Limoges) et le secteur de l’Oillerie à l’Ouest. Ce parapet comporte 28 ouvertures, portes ou « bouchures » qui permettent l’accès aux quais. Les crues majeures peuvent atteindre certaines de ces ouvertures surtout en cas de clapot lié au courant ou au vent. Grâce aux batardeaux, ces portes peuvent être  obstruées en cas d’alerte.