Share Button

La séance du Conseil municipal vient de s’achever, en voici les principales délibérations.

Lire aussi le post sur la délibération des conseillers municipaux sur le ” PRU ; l’avenant n°5 va permettre de poursuivre la transformation du Chemin-Vert”.

Adhésion à la Fédération des centres sociaux

PRECEREAUFondée en 1984, la Fédération des centres sociaux de Maine-et-Loire et de Mayenne fédère aujourd’hui 21 centres et défend trois valeurs de référence : la dignité humaine, la solidarité et la démocratie. Sa plate forme technique ouverte aux adhérents permet entre autres d’accompagner la collectivité dans la réalisation de son projet “centre social”, allant du recrutement, aux négociations ou aux écritures pour le projet, autant d’aspects pointus et trop spécifiques pour être pleinement maîtrisé en interne. La fédération peut aussi avoir un rôle d’accompagnement face à des problématiques d’ordre social.

Ce dernier point aurait été utile lors des difficultés de fonctionnement rencontrées par le Centre social Percereau il y a trois ans. Une intervention de la Fédération aurait permis de maintenir la qualité du service rendu au public et limiter la dégradation des relations entre le Centre et les partenaires.

Les conseillers municipaux ont donc voté l’adhésion à la Fédération (2 800 €) pour l’année 2014.

Financement des écoles privées

DSC_2138Selon la législation, les dépenses de fonctionnement des classes sous contrat d’association doivent être prises en charge par la commune, dans les mêmes conditions que les classes du public. Il est à noter que le coût d’un élève dans le public s’élève à 1 006 € en maternelle et à 412 € en école élémentaire et à 25,50 € de plus pour les Classes en inclusion scolaire (Clis) soit 437,50 €. C’est sur la base de ces mêmes chiffres, validés par les services de l’État, que les élus ont décidés d’attribuer le montant de la contribution aux Organismes de gestion de l’enseignement catholique (OGEC). Les effectifs pris en compte pour 2014 sont les même que pour la dernière rentrée, soit 899 écoliers. La contribution s’élève au total à 558 839 € et sera versée en quatre fois.

Labelisation du PIJ

DSC_1559Les conseillers municipaux ont accepté que le Point information jeunesse (PIJ) sollicite le label “Orientation pour tous- Pôle d’informations et d’orientation sur les métiers et la formation” et qu’il participe au “Service public de l’orientation” (SPO) de l’arrondissement de Saumur. Les élus se sont basés sur le fait que le PIJ participe à l’information sur les formations de tous les publics en complément d’autres acteurs locaux de ce domaine et “qu’il a donc toute légitimité à demander la labelisation” a indiqué Françoise Damas, adjointe en charge de l’Education et de la Jeunesse. Il en est de même pour la participation du PIJ au SPO, qui permet d’accompagner toute leur vie des personnes en matière de formation professionnelle.

Subventions

Les attributions de subventions suivantes ont été acceptées par le Conseil municipal :

– Gynove pour l’ Atelier Santé Ville (projet sur les relations filles-garçons/femmes-hommes) : 7 000 €

– MJC, complément pour l’action CUCS “Espace l’Baobab” : 5 000 €

DSC_9020– CERPS (Centre école régional de parachutisme sportif), construction d’une structure (subvention exceptionnelle) : 15 000 €

– Échiquier saumurois, pour l’achat de jeux de dames (subvention exceptionnelle) : 100 €

– Yoseikan Budo, stage karaté avec un maître (subvention exceptionnelle) : 400 €

– Club d’athlétisme du Pays saumurois (CAPS), organisation du Trial urbain saumurois (subvention exceptionnelle) : 1 000 €

– CCAS, action de lutte contre la précarité : 50 000 €

– Collège Delessert, séjour linguistique : 476,52 €.

Des subventions pour l’aide à l’organisation des arbres de Noël des différentes écoles de Saumur ont été aussi acceptées, l’enveloppe globale est de 2 000 €.

Deux subventions ont été annulées pour le lycée privé Saint-Louis (302,58 €) et pour le collège Mendès-France (26,64 €) suite à un nombre inférieur de participants à des séjours linguistiques.

La séance a été levée à 20 h 21 par le maire.