Share Button

L’émotion et la surprise étaient au rendez-vous pour Ethane et Cyriaque, les deux « grands » du multi accueil, qui ont tenu fièrement le ruban tricolore lors de l’inauguration de la Maison de l’enfance, en présence du Préfet de Maine-et-Loire et de nombreux élus. Ce nouvel établissement, ouvert depuis le 6 janvier, englobe un multi accueil et une ludothèque.

1340 m2 pour le multi accueil et la ludothèque

multiaccueilLe multi-accueil est destiné aux enfants âgés de deux mois et demi à trois ans. Il comprend un accueil régulier et un accueil ponctuel, dont la capacité est de 60 places. En plus des salles d’activités, des espaces de sommeil, le multi accueil s’organise autour d’un atrium dédié à la motricité. Deux salles permettent de proposer des activités d’éveil destinées aux jeux d’eau et aux jeux de transvasement ou de peinture. Martine Oger, qui dirige la structure, est ravie de voir que les enfants et les parents se sont très vite approprié ce nouveau lieu. 

ludotheque

L’aile gauche du bâtiment est occupée par la ludothèque. Installée auparavant à l’Ile des enfants, celle-ci dispose d’espaces de jeux, différenciés en fonction de l’âge du public accueilli et du type d’activités, et des espaces de stockage et de rayonnage. La mise en service de cette nouvelle ludothèque s’accompagne de nouveaux horaires avec une amplitude plus importante. « Les familles ont très vite trouvé le chemin de ce nouveau lieu », se réjouit Myriam Blanchard, la responsable des ludothèques de la ville.

 Des cartes et une maquette du quartier

L’inauguration a également été l’occasion de présenter le travail réalisé par des jeunes saumurois sur leur vision du quartier. En effet, depuis septembre, un groupe de huit enfants du Petit Souper s’est investi durant tout un trimestre dans un atelier artistique encadré par l’Ecole d’art. Après avoir parcouru le quartier à pied, à partir de leurs observations et de leurs ressentis, les enfants ont développé une démarche artistique mêlant de front la réalisation d’une maquette du quartier à celle de trois cartes inspirées des codes de la cartographie. 

L’observation et la technique étaient au rendez-vous mais également l’imagination et la créativité. Aussi, ces douze séances ont permis aux enfants d’explorer le modelage, l’utilisation du carton plume, le fusain, la craie, le pastel sec/gras et le feutre.

Les artistes en herbe ont également été invités à imaginer le quartier du Chemin Vert de demain avec des maisons se transformant en cabanes, des piscines, un centre équestre, une médiathèque, des immeubles en  forme de macarons ou de religieuses ! 

cartesubjective

Leurs réalisations sont visibles dans le hall de la Maison de l’enfance jusqu’à fin février. N’hésitez donc pas à pousser les portes de ce nouvel équipement du quartier du Chemin vert pour les découvrir !