Share Button

chrono2Le projet « 20 heures Chrono du Saumurois », proposé par le Centre d’adaptation à la vie active de Saumur consiste à redonner confiance à des jeunes, en leur permettant de reprendre la main sur leurs trajectoires. Il s’agit pour cela de leur attribuer un statut à travers un contrat de travail, fondé sur une véritable activité professionnelle. Le dernier chantier de l’année s’achève actuellement aux Écoles militaires de Saumur et est passé avant par le réfectoire de l’Île des Enfants.

Ambiance studieuse sur fond de rire dans le réfectoire de l’Île des Enfants qui avait bien besoin de se refaire une beauté. Pendant deux semaines et deux fois 20 heures, le groupe des cinq (*) “20 Heures chrono” a remis en état le plafond, poncé les murs, mis la couche d’apprêt et enfin donné des couleurs chatoyantes au tout. Ils sont encadrés par Stéphane, un agent de la Ville. Cette semaine, ils achèvent leur contrat dans les jardins de l’Hôtel de commandement. Le groupe aura travaillé pendant trois semaines à raison de 20 heures hebdomadaires rémunérées 120 €.

Se remobiliser

« Les objectifs de l’action « 20 heures Chrono du Saumurois » sont de proposer à des jeunes en décrochage scolaire une mission au travers une activité salariée, de mettre en œuvre un processus de remobilisation avec l’aide de la Mission locale du Saumurois, de créer une offre de travail adapté et aussi de faciliter l’accès rapide à un contrat journalier et à un salaire à la semaine », confie Anita Poupard du Centre d’adaptation à la vie active, l’association encadrant le projet. Ce sont sept sessions qui ont participé en 2014 à l’opération “20 Heures chrono en Saumurois”, qui reçoit le soutien des Fonds sociaux européens, du Conseil général, de l’Agglo de Saumur et de la Ville de Saumur.

(*) Le groupe est composé des deux Alexis, de Sandra, Emma et de Frédérick.

CHRONO3