Share Button

Ce mercredi après midi, l’État, la Région des Pays de la Loire et la ville de Saumur  se sont retrouvés au Château de Saumur pour la signature d’une convention tripartite État- Région-Ville de Saumur, pour la restauration du riche patrimoine de la ville.

L’État (Direction Régionale des Affaires Culturelles), la Région des Pays-de-la-Loire et la Ville de Saumur sont engagés dans l’entretien et la conservation du patrimoine historique classé ou inscrit de la Ville depuis de nombreuses années. Ils poursuivent cet engagement par la mise en oeuvre d’une convention de programmation sur la période 2017 – 2020 dans le cadre de la convention complémentaire au Contrat de plan État-Région (CPER) 2015-2020 dont l’objectif est la restauration d’édifices protégés au titre des monuments historiques.

Cette convention a été signée ce 21 juin 2017 au château de Saumur par Nicole Klein, préfète de la région Pays de la Loire, préfète de Loire-Atlantique, Jean-Michel Marchand, Maire de Saumur et Président de la communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire et Régine Catin, Conseillère régionale des Pays de la Loire (Membre de la commission Culture, Vie associative, Bénévolat et Solidarités).

Le château de Saumur remonte au 10è siècle. Au 14è siècle, l’édifice est transformé en logis de plaisance par Louis 1er d’Anjou, donnant au château l’essentiel de sa silhouette actuelle. À la fin du 16è siècle, d’importants remparts sont érigés autour du château. Au début du 20è siècle, la Ville de Saumur rachète le château à l’État. Sa restauration se fait progressivement avec le soutien de l’Etat. Le château de Saumur est classé au titre des monuments historiques dès 1862.

 

Des travaux pour le château
Les travaux concernés s’élèvent à 6,345 M€, financés à hauteur de 2,348 M€ pour l’État, 2,188 M€ pour la Ville de Saumur et 1,808M€ pour la Région. Cette convention permettra d’achever des travaux démarrés dans le cadre du précédent contrat de plan État – Région :
– Les travaux de restauration du Clos et couvert du Château de Saumur (MH classés) pour un montant de 2,400 M€
– Les travaux de consolidation et de mise en sécurité des remparts bastionnés (MH classés) pour un montant de 1,995 M€

 

Pour d’autres monuments
Les autres opérations ont été identifiées par l’architecte du patrimoine Marie-Pierre Nigues en 2012 dans le cadre d’une mission effectuée pour le compte de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) sur l’ensemble du patrimoine historique dont la Ville de Saumur est propriétaire. Il s’agit des travaux de mise en sécurité et de restauration sur les sites jugés prioritaires :
– La restauration des façades de l’Hôtel de Ville (partie XIX inscrite, partie XV classée) estimée à 600 K€
– La restauration du clos et couvert et du retable situé dans la chapelle Nord de l’église Notre Dame des Ardilliers estimée à 1 M€
– Le confortement de la charpente et la restauration des parements extérieurs du Temple Protestant (MH inscrit) estimés à 300 K€
– Les mises en sécurité et hors d’eau de l’église de la Visitation (MH inscrit) estimées à 50 K€