Share Button

charlie (1)Suite à l’attentat perpétré contre la rédaction de Charlie Hebdo et à l’initiative de la ville, 500, 600 peut être 700 personnes se sont retrouvées à 18 heures sur la place de la République face à l’Hôtel de ville.

Le maire a débuté le rassemblement par ces quelques mots : ” En cet instant solennel, profondément indignés par cette barbarie criminelle, nous pensons aux victimes et à leurs familles et les assurons de notre solidarité. Rassemblés autour des valeurs de la République et des droits fondamentaux qui en sont le socle, nous affirmons notre détermination à faire face au terrorisme, à l’obscurantisme et à défendre la démocratie.” A l’issue de la minute de silence, les Saumurois ont entonné, d’une voix, la Marseillaise, des larmes coulaient sur de nombreux visages, des yeux étaient embués, certains regards étaient vides, les mains des enfants serraient fort celles de leurs parents et  la ferveur républicaine ne faisait qu’une. Émouvant encore, les longs applaudissements, une, deux, trois minutes. Personne ne voulait partir ainsi, les groupes se sont formés, les discussions se sont entamées, des “Vive Charlie” ont fusé. Et d’un coup, quelques uns ont franchi la porte du porche de la mairie afin d’aller déposer des bougies, des mots, des fleurs au pied du mur où l’affiche “Nous sommes Charlie” est apposée. Le cortège était interminable, digne, beau. D’autres ont fait la même chose devant la porte de l’accueil de la mairie. Les Saumurois sont Charlie et ils l’ont prouvé avec force et dignité. “Restons Charlie” a conclut le maire.

Lire le communiqué du maire publié hier en cliquant ICI.

charlie (2)

 

charlie (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

charlieRassemblement des agents de la Ville de Saumur

A midi partout en France, les administrations ont observé une minute de silence. A la mairie environ deux cents agents se sont réunis autour du maire dans la cour d’honneur. D’autres ont eu lieu au commissariat de police en présence du sous-préfet ainsi qu’aux Écoles militaires de Saumur.