Share Button

Cette année, le Festival Jeunes Talents aura pour marraine Léa Sanchez, cavalière para-équestre, championne de France de dressage en 2014 (grade 1a). Samedi prochain 20 mai, à 10h30, place de la république, le Festival s’ouvrira sur le témoignage de ce jeune talent de renom. 

Léa Sanchez, 17 ans, fait partie de l’équipe de France para-dressage :

” L’équitation me permet de m’évader, d’avoir de vraies sensations, de concourir dans des sites prestigieux. A travers les valeurs du sport, j’espère porter au plus haut les couleurs de mon pays tout au long de ma carrière de cavalière “.

Dès l’âge de 7 ans, Léa se met en tête d’apprendre à monter à cheval. La jeune cavalière, dont les valeurs sont « optimisme » et « courage », sera rapidement repérée par la Fédération Française d’Équitation Handisport.

Sa progression est fulgurante et à 14 ans, Léa accède aux concours internationaux. Ainsi, la Fédération a sollicité l’École Nationale d’Équitation pour lui trouver un cheval lui permettant de participer à ces compétitions. Des essais ont eu lieu à l’E.N.E. avec Rhapsodie, jument participant aux galas du Cadre Noir.

Depuis, Léa vient s’entraîner 2 fois par mois à Saumur sous la direction de l’écuyère du Cadre noir Nadège Bourdon et s’entraîne 2 fois par semaine dans sa région avec Xavier Clémenceau, ancien Garde Républicain.

Léa raconte : « Cela a été un travail d’équipe de longue haleine mais qui a payé. Au centre de tout cela, il y a une véritable histoire d’amitié qui s’est créée entre Rhapsodie et moi mais aussi avec Nadège. Mon rêve c’est bien sûr d’aller le plus loin possible au plus haut niveau. Mais c’est aussi de montrer à tous que malgré le handicap, il y a une vie en fauteuil et qu’il faut se battre pour garder son autonomie ».

Depuis que Léa et Rhapsodie travaillent ensemble, elles ont été championnes de France en 2014.

En compétitions internationales, Léa et Rhapsodie ont représenté la France dans la Coupe des nations (Épreuve par équipe) à plusieurs reprises :

  • En 2015 à Slapton (Royaume-Uni) – 3ème
  • En 2016 à Gennemuiden (Hollande) – 2ème
  • En 2017 à Deauville – 3ème

En épreuves individuelles, elles ont également obtenus des classements :

  • En 2015 à Uberhernn (Allemagne) – 3ème sur le Grand Prix
  • En 2016 à Gennemuiden (Hollande) – 2ème sur les 3 épreuves du concours

Aujourd’hui, Léa rêve de participer aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.