Share Button

Le Fenêt puise ses origines au XIe siècle, entre Loire et Coteau, le quartier poursuit sa renaissance débuté dans les années 2000 par l’aménagement d’une partie de ses espaces publics. La Ville a décidé de poursuivre la requalification de ce quartier ancien, riche en patrimoine et cher à ses habitants.

 

f (2)Une nouvelle tranche vient d’être inaugurée, elle comprend la rue Fourrier, Raspail et une partie de la rue Montesquieu et Jean-Jaurès. Les travaux de la rue Rabelais comprise entre la rue des Fondis et Notre-Dame-des-Ardilliers débutera dans le courant du printemps.

 

Redynamiser le quartier

 

Le programme de requalification du Fenêt a pour objectif d’embellir et de redynamiser ce quartier ancien fréquenté par les touristes et les cyclotouristes. Les espaces publics seront à terme totalement refondus. Les matériaux mis en œuvre, notamment la pierre naturelle, respectent les exigences du secteur sauvegardé de la ville. Cette opération permet d’accompagner les propriétaires afin de mettre en valeur le patrimoine privé ou public. L’effet de rue plate en forme de V ou W a été recherché afin d’assurer l’écoulement des eaux de ruissellement et favoriser la circulation de tous les modes de déplacement.

 Par le Fenêt, passe aussi l’itinéraire Loire à vélo, dont les usagers découvrent un patrimoine en perpétuelle rénovation. A ce titre, certaines rues sont aménagées d’une piste cyclable en site propre pour la sécurité et le confort des cyclistes. A terme, le cheminement des Ardilliers à l’église Saint-Pierre sera terminé pour une promenade agréable à pied ou à vélo.

fA savoir

Les rues ont bénéficié d’un revêtement avec des matériaux mixtes à l’identique de ce qui a été réalisé début 2000. Les places ou aires de stationnement sont en béton sablé ou enrobé. Divers mobiliers urbains ont été intégrés au paysage : bornes en pierre ou en fonte, bancs, corbeilles à papiers, grilles d’arbres…

 

Des arbres ont été replantés rue Rabelais, quand cela a été possible et d’autres aux Ardilliers. Pour la sécurité des usagers, les voies ont bénéficié de la mise en place d’une zone de rencontre avec limitation de vitesse à 20km/h ou zone à 30km/h selon les cas. Ce dispositif sera conservé, voire amplifié. Pour le secteur Rabelais- du Bellay, un revêtement spécial de couleur brun sur la piste cyclable sera réalisé à la fin du  printemps dès que les conditions climatiques seront favorables pour ce type de produit. Enfin, des colonnes à déchets enterrées seront implantées dans le quartier.

 

 

Le montant de la maîtrise d’œuvre est de 118 000 € TTC

Le montant des travaux sur l’ensemble des voies s’élève à 1 800 000 € TTC

La Région participe financièrement à cette opération, à hauteur de 97 835 € dans le cadre de la Loire à vélo.