Share Button

Economies de fonctionnement, maintien des taux d’imposition et poursuite du désendettement. Dans le contexte difficile de baisse des recettes, le conseil municipal de la Ville de Saumur a voté, vendredi dernier, un budget 2016 responsable.

6 engagements ont présidé à la préparation budgétaire 2016 :

Pour le fonctionnement :

  • maintien des taux d’imposition
  • intégration des baisses de dotation
  • réduction des charges

Pour l’investissement :

  • développement des programmes d’aménagement urbain
  • restauration du patrimoine public
  • poursuite du désendettement

 

2

 

Afin de mieux comprendre ce budget 2016, Jean-Michel Marchand, Maire de Saumur, a souhaité mettre en lumière quelques points saillants de son élaboration.

 

Pour le fonctionnement :

  • maintien des taux
  • prise en compte de la diminution des dotations de l’état (Dotation générale de fonctionnement et dotation de solidarité urbaine), dont la diminution constante est considérable : -277 000  euros en 2014, – 576 000 euros en 2015 et -800 000 en 2016…
  • stagnation des recettes liées aux contributions directes (liée notamment aux démolitions successives, et à l’évolution de la population)
  • produits de gestion courante en régression de 4%. : liée à la réorganisation du stationnement et probablement aux difficultés des familles (baisse de leur quotient familial)
DepFonct

 

recfonct

 

On note néanmoins le bénéfice des engagements pris ces 2 dernières années :

  • la réorganisation des services (personnel et espaces) permet une progression de seulement 106 000 euros (intégrant le glissement vieillesse technicité)
  • l’effort demandé aux services correspond à celui réalisé en 2015 : -210 000 euros pour les charges à caractère général
  • l’avancement des prêts et le fait de ne pas avoir contracté d’emprunt en 2014 permettent une baisse des charges financière de 143 500 euros
  • Les provisions pour risque diminuent de 70 000 euros, car le risque diminue
  • Pour le FPIC, il y a 220 millions d’euros supplémentaires, et si l’on ignore encore la répartition, on peut envisager 400 000 euros pour 2016
  • on note l’effort demandé au syndicat de l’école musique

Au final, ces efforts réalisés sur le budget de fonctionnement permettent de constater une épargne brute de 3 115 000 euros, encore convenable car supérieure au capital de la dette.

 

Quant aux investissements:

Le budget affiché est de 13 500 000 pour des dépenses d’équipement de 9 266 000 euros, soit une progression par rapport an dernier budget de 230 000 euros.

depinvest

 

Les principaux postes de ce budget sont : les monuments historiques (château, église Saint-Pierre, rempart…), la voirie (place Saint-Pierre…), sport-éducation (salle Jean Chacun, école du Dolmen,  école des Hautes Vignes), les premiers travaux pour l’accessibilité, la thermographie, l’achat de SKF pour accueillir le centre technique municipal…

Pour tous ces investissements, il est prévu de recourir à un emprunt de  3 582 000 euros, ce qui impacte la dette mais reste largement dans les engagements pris de diminuer cette dette de 500 000 par an, sur le mandat.

desendett

 

 

Retrouver les débats sur le budget en conseil municipal :