Share Button

Depuis le début de leur mandat, les 10 membres de la commission environnement du CME ont travaillé sur l’importance des petits animaux dans la protection de nos espaces verts en ville.

Accompagnés par les bénévoles de la LPO, ils se forment à la protection de la biodiversité tout en réalisant des actions de sensibilisation. Ils ont tout d’abord construit un hôtel à insectes qu’ils poseront dans le jardin du Clos Coutard, dont les travaux démarreront prochainement. Puis, ils ont installé un nichoir à mésanges dans le jardin place Verdun et récemment, ils ont posé ce spectaculaire et imposant nichoir à chouettes dans le bois du Petit Souper, dans l’objectif de faire revenir la timide chouette Chevêche qui tend à disparaître de Saumur ces dernières années.

Le nichoir a été installé dans un chêne à environ 6 m du sol, à l’écart du sentier piétonnier pour respecter l’intimité de ce rapace nocturne. Il faudra cependant une année pour que d’éventuels locataires viennent prendre possession de ce nichoir.

Les enfants de la commission en ont profité pour interviewer les bénévoles de la LPO présents, sur leur mission dans le Saumurois.

Chacun a sa spécificité, Mr Rabouan, enseignant de profession, se mobilise plus volontiers pour des animations à destination des scolaires. Mr Hubert est le spécialiste de la pose des nichoirs, notamment dans le bois du Petit Souper où la LPO mène un suivi régulier. En effet, dans le cadre du suivi du bois par l’association, suite à la demande de la Ville de Saumur, la LPO a déjà installé, depuis 10 ans, une douzaine de nichoirs. Tous les ans, en hiver, ils sont nettoyés. L’occupation y est constatée tant par les mésanges que les sittelles et même les lérots qui choisissent cet habitat pour hiberner.