Share Button

sterne (1)Le Maine-et-Loire est le premier département d’accueil pour les populations ligériennes de sternes aussi nommées hirondelles de mer. Afin de les protéger, la préfecture vient de prendre un arrêté de protection de biotope.

Jusqu’au 15 août, il est interdit de débarquer ou de survoler les bancs de sable de la Loire entre Saumur et Montsoreau et entre le Thoureil et La Daguenière, en toute logique il est interdit d’y camper ou bien d’y faire du feu. Il faut savoir que chaque printemps, les oiseaux migrateurs reviennent visiter l’Anjou pour séjourner le temps d’effectuer leur cycle de reproduction. C’est le cas de deux espèces emblématiques, connues pour leurs pêches spectaculaires et leurs cris reconnaissables entre tous : la sterne naine et la sterne pierregarin.

Disparition de colonies entières

Ces oiseaux se font entendre de la fin mars à la fin du mois de septembre sur les îlots de Loire, les sternes y installent aussi leur nid. Ces grèves sont des milieux fragiles et précaires. Une crue peut les recouvrir et noyer les nids et les poussins de l’année et faire disparaître les œufs. À ces risques naturels, s’ajoutent bien souvent les dérangements, involontaires pour la plupart, liés aux activités humaines. Chaque année, des colonies entières disparaissent à la suite d’intrusion sur des bancs de sable occupés. Ces espèces très sensibles abandonnent facilement leur nid si l’on s’en approche trop près et trop longtemps.

Sterne posée sur un panneauUne signalétique en place

Bien que les bénévoles de la Ligue pour la protection des oiseaux d’Anjou (LPO) installent en début de saison des panneaux sur les îlots, la signalétique n’est pas présente partout et, malgré sa mise en place, des dérangements sont constatés. Ces actes constituent des infractions répréhensibles. Ce phénomène, s’il n’est pas enrayé, risque de faire disparaître ces deux espèces de la Loire. Il est de la responsabilité de tous de lutter pour la préservation de ces sternes naines et ces sternes pierregarin. LPO

Crédits photos : Louis-Marie Préau (sternes) et Olivier Simon (panneau).