Share Button

ch1La Ville entame aujourd’hui son programme de lutte contre les chenilles processionnaires. Devant les dégâts occasionnés par les larves, des pins devront être abattus. Ils seront pour la plupart remplacés soit par des hêtres ou bien des frênes, selon les disponibilités dans la pépinière municipales. Pour l’heure, les lieux concernés sont le rond-point de Bournan à Bagneux et la ruelle voisinne de l’Âne.

Les chenilles processionnaires du pin sont des insectes particulièrement nuisibles qui se nourrissent des aiguilles des pins, entraînant une défoliation de l’arbre et à plus ou moins brève échéance, sa mort. Son corps est fortement velu et couvert de poils urticants et allergisants. Pour les animaux domestiques, ces chenilles peuvent être responsable de nécrose de la langue, empêchant l’animal de se nourrir. En hiver, les chenilles tissent un nid soyeux dans lequel elles passeront la journée pour profiter des rayons du soleil. Elles en sortent la nuit pour s’alimenter, se déplaçant en « procession », d’où leur nom.

Depuis aujourd’hui et jusqu’à la fin de l’année, un traitement à base de bacille de thuringe est appliqué sur les pins malades. Cette bactérie, présente naturellement dans l’air, est toxique pour la chenille mais n’est ni dangereuse pour l’Homme, ni pour les animaux domestiques. Pendant la durée du traitement, il est recommandé de fermer les portes et les fenêtres, de rentrer le linge et d’éviter les sorties scolaires, les manifestations sportives et les rassemblement sur les lieux traités.

Sur Saumur et les communes associées, les lieux suivants sont concernés

ch3 ch2