Share Button

Elles sont quatre et depuis quelques mois elles broutent allègrement les pâturages. de la boire du Chapeau. La présence des vaches limousines a été rendue possible grâce à une opération de reconquête des espaces prairiaux inondables du bords de Loire, conduite par la Ville de Saumur.

La Boire du Chapeau c’est un espace de 2,25 ha situé en bords de Loire sur la route de Tours. Cet espace avait peu à peu perdu sa spécificité. Des peupliers y avaient été plantés. La Ville de Saumur, dans le cadre d’un projet porté par le Parc naturel régional Loire – Anjou – Touraine, a décidé de redonner au site sa vocation première et ainsi lutter contre la perte de la biodiversité.

Pour y parvenir, la Ville de Saumur a décidé l’acquisition de parcelles afin de s’en assurer la maîtrise foncière et de les ouvrir au pâturage.

Divers travaux ont été réalisés. En premier, l’exploitation de la peupleraie existante, a permis de retrouver la pâture. Ensuite, une clôture électrifiée a été installée pour sécuriser les animaux dans les limites du terrain et empêcher tout vagabondage. Un forage et la pose de 2 pompes de prairies assure aujourd’hui l’alimentation de l’abreuvoir. Ces travaux ont été réalisés pour un coût estimé à 11 700 €.

La nouvelle prairie a été confiée à un agriculteur local, Patrick Ploquin, le dernier éleveur de vaches allaitantes à Saint-Lambert-des-Levées. Actuellement quatre vaches pâturent sur le secteur.

Un projet réalisé en partenariat avec le PNR

Ce projet, réalisé par la Ville de Saumur sur le site du Chapeau, se trouve ainsi à la croisée de plusieurs programmes territoriaux d’objectifs convergents porté par le Parc naturel régional Loire – Anjou – Touraine.

Le projet répond à plusieurs objectifs :

  • la préservation de la biodiversité remarquable du site Natura 2000 « vallée de la Loire des Ponts-de-Cé à Montsoreau », dont le Parc naturel régional assure l’animation,
  • l’accompagnement de l’éleveur vers un contrat de gestion extensive des prairies, par le Parc et la Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, dans le cadre de Natura 2000,

  • un programme de reconquête et valorisation des prairies de bords de Loire, porté par la Communauté d”Agglomération Saumur Val de Loire,

  • la restauration écologique des annexes (boires) de Loire, dans le cadre du Contrat pour la Loire et ses Annexes porté par le CEN, avec le relais local de l’agglomération Saumur Loire Développement et du Parc naturel régionale (études en cours en 2017).

Ainsi, le Parc a réalisé pour la Ville le diagnostic écologique du site et formulé des préconisations de gestion, pour accompagner la restauration des prairies de ce site situé au sein du site Natura 2000 « vallée de la Loire des Ponts-de-Cé à Montsoreau », dont le Parc assure l’animation.