Share Button

mili2Le 10 décembre, le général de corps d’armée de Saint-Chamas, officier général commandant la zone de défense et de sécurité ouest, a présidé la cérémonie de fin de stage de la 133e promotion de spécialité d’état-major.

Cette formation de spécialité d’état-major, d’une durée de quatorze semaines, prépare les officiers de l’armée de Terre, capitaines ou commandants, à leur « deuxième partie de carrière », axée sur le service en état-major. Après plusieurs années passées en corps de troupe, cet enseignement revêt une importance déterminante pour leur formation professionnelle et leur emploi futur au sein de l’armée de Terre ou au sein d’organismes interarmées. A ce titre, ce sont 76 officiers français qui ont reçu leur diplôme.

23 officiers étrangers

Cette promotion intégrait 23 officiers étrangers (Afghanistan, Arabie-Saoudite, Arménie, Benin, Burkina-Faso, Comores, Côte-d’Ivoire, Eau, Géorgie, Guinée-Equatoriale, Indonésie, Jordanie, Liban, Luxembourg, Mali, Mexique, Mongolie, Qatar, Sénégal, Tadjikistan, Tchad, Vietnam). Sur les rangs étaient présents, la musique du 6e régiment du Génie, le drapeau de l’école d’état-major et sa garde, l’escadron d’appui à la formation, les officiers stagiaires de la 133e promotion de spécialité d’état-major, les cadres et le personnel civil des EMS invités par l’école d’état-major et les attachés de Défense du Benin, de l’Indonésie, du Mali et du Mexique.

Crédit photo : EMS/Philippe d’Agostino.