Share Button

bateauIl sont deux et ils veulent changer le monde. Parce que les petites initiatives peuvent aussi transformer l’environnement, tout comme les petits ruisseaux devenir de grands fleuves, ils ont choisi de descendre la Loire en canoé de Blois à Saint-Nazaire pour sensibiliser l’opinion publique à la pollution lumineuse.

Leur action prend place alors que se déroule la Conférence internationale du climat entre le 30 novembre et le 11 décembre 2015.

bateau2Julia Urquijo et Fabrice Savajol sont partis de Blois le 3 novembre dernier à bord d’un canoé gonflable avec pour tout bagage leur désir de sauver la planète. Le 10 novembre dernier, ils sont intervenus à Tours, à l’Université François Rabelais, dans le cadre d’une conférence COP 21 : Le changement climatique en Touraine. Leur objectif est de sensibiliser les citoyens à une utilisation raisonnée et durable de l’électricité  pour réduire la facture énergétique et la pollution lumineuse. Dans chaque ville ou village traversés, ils tentent de convaincre citoyens et élus d’éteindre les lumières extérieures les soirs de pleine lune argumentant que la lumière naturelle est suffisante. Ainsi le 25 décembre prochain, Julia et Fabrice appellent à une nuit sans éclairage publique afin de réaliser des économies.

A Saumur, ce lundi 23 novembre, ils ont rencontré le Maire Jean-Michel Marchand, avant de repartir pour une nouvelle étape d’une dizaine de kms. Leur périple leur a permis d’échanger avec des riverains des bords de Loire, quelques représentants des associations locales dont le Président de l’association Saumur et les bateaux de Loire, Edmond Baury. Les uns leurs ont offert un gite ou le gouter, d’autres quelques conseils pour arriver jusqu’à l’embouchure. Si le courant le permet, Julia Urquijo et Fabrice Savajol espèrent être à Saint-Nazaire le 11 décembre à l’occasion de la Nouvelle lune et embarquer vers le nouveau monde pour porter la bonne parole outre-Atlantique…

Vous pouvez suivre leur aventure sur FOOLL MOON 1LOVE