Share Button

A la suite de la saisine du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation sur les risques liés à l’ingestion d’oeufs ou de produits contaminés par le fipronil, l’agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a confirmé aujourd’hui l’absence de risque pour la santé humaine. (Communiqué du ministère).

De son côté, la préfecture du Maine-et-Loire, où se trouve l’une des casseries mise en cause, Igreca, a annoncé le 9 août que « les analyses déjà effectuées se sont révélées négatives ». Igreca a dénombré « 30.000 œufs de fournisseurs hollandais » et indiqué avoir « identifié les lots de produits finis fabriqués à partir de ces matières premières ».

En tout état de cause, la Ville de Saumur rappelle que tous les œufs consommés dans les accueils de loisirs municipaux ainsi que dans les cantines scolaires sont BIO. Il en va de même pour les œufs utilisés dans la fabrication des plats. Ce choix avait été acté il y plus d’un an dans le cahier des charges conclu avec son prestataire API.