Share Button

Les vestiaires du Gymnase des Hauts Sentiers à Bagneux ont bénéficié de travaux de rénovation. Le premier vestiaire refait en début d’année dans le cadre de la première session « 20h chrono » 2017, le deuxième en novembre, lors de la dernière session de l’année.

A pied d’œuvre depuis le 6 novembre, Katarina, Macherina, Djessy, Antoine et Vincent ont œuvré pour rénover ce deuxième vestiaire. Pendant 3 semaines, à raison de 20h par semaine, ils ont démonté bancs, portes-manteaux et radiateur puis poncé le plafond et les murs pour ensuite les peindre. Les douches sont encore en cours de rénovation avec la pose du carrelage sur les murs.

Ces 5 jeunes participants ont été mis à l’honneur en présence de Michel Expert, président du club Saumur Loire Basket et de Michel PIERRAT, président de l’association ASPIRE.
Jackie Goulet, le Maire de la ville de Saumur ainsi qu’Astrid Lelièvre, adjointe en charge des affaires sociales et référente de la politique de la ville ont tenu a féliciter ces jeunes saumurois pour leur belle implication et les remercier pour le travail effectué sans oublier de saluer les services municipaux concernés par la coordination de ce chantier avec l’ASPIRE.

«20h chrono»
L’opération «20h chrono» mise en place par Saumur Val de Loire consiste à redonner confiance à des jeunes âgés de 16 à 21 ans, en les mettant en situation professionnelle 20 heures par semaine pendant trois semaines. Quatre sessions sont organisées par an.

Ces jeunes, orientés par la Mission Locale, sont accompagnés sur le terrain et dans leur projet professionnel par un encadrant de l’Aspire. Le dispositif les amène à prendre confiance en eux, à appréhender le goût au travail et à les dynamiser grâce aux missions confiées. Ce travail est rémunéré à la semaine sur la base du SMIC horaire.

Le dispositif est financé par le Contrat de Ville. Le financement annuel de 31 600 euros pour 4 sessions est réparti ainsi :
– 17 000 euros de la communauté d’agglomération au titre de sa compétence “insertion”
– 5 300 euros de la Ville de Saumur
– 4 000 euros du Conseil Départemental au titre du Fonds d’Aide aux Jeunes (FAJ)
– 3 800 euros de l’État au titre du Contrat de Ville
– 1 500 euros de l’État au titre du
Fond interministériel de prévention de la délinquance (FIPD)