Share Button

Un collectif de parents, en collaboration avec l’association saumuroise “A portée de petites mains” propose la projection du film “Entre leurs mains”, le mardi 19 mai à 20 h 15, au cinéma Le Palace, à Saumur (tarif unique 6, 50 €). A l’issue un échange est organisé avec deux-sages.

Ce film-documentaire pose comme enjeu de société l’accouchement des femmes et la naissance des enfants. Pendant plusieurs mois, la réalisatrice a suivi quatre sage-femmes dans leur pratique professionnelle. Muriel, Jacqueline, Sidonie et Cécile, accompagnent des femmes et des couples qui souhaitent donner naissance à leur enfant à domicile. Plus globalement, ces quatre praticiennes militent pour le respect de la physiologie de la femme et du bébé dans cet événement de mise au monde : “Une société a la naissance qu’elle mérite. Il faut se poser les bonnes questions : qu’est-ce que l’être humain ? Quel est l’accueil qu’on lui fait ? Quelle place laisse-t-on aux femmes dans cette histoire ?”, explique Jacqueline Lavillonnière, sage-femme libérale en Anjou.

Sans jamais remettre en question le progrès que constitue l’accouchement médicalisé, le documentaire défend en revanche le professionnalisme de ces sages-femmes, et la possibilité pour des femmes et des couples de pouvoir vivre l’accouchement comme un moment naturel et démédicalisé.

afficheÉchange avec deux sages-femmes

Réalisé en 2013, ce film a été largement produit par des dons privés, et n’a pas encore bénéficié de sortie nationale, ni en salle, ni en DVD. Il n’est donc actuellement visible que lors de projections organisées par des associations ou des collectifs de citoyens.

A l’issue de la projection, un échange pourra s’engager entre la salle et deux sages-femmes : Jacqueline Lavillonnière, sage-femme libérale du Maine-et-Loire qui pratique et forme des praticiennes à l’accouchement à domicile (elle est également présente dans le film) et Amélie Garnier, sage-femme exerçant au centre hospitalier de Saumur.

Plus d’infos sur le film en un CLIC.

Extrait d’un débat avec Jacqueline Lavillonnière sur Public Sénat, ICI