Share Button

liOuvert depuis le début du mois de juin, les 132 places gratuites du tout nouveau parking relais du pôle d’échange multimodale a été inauguré en fin de semaine dernière par François Burdeyron, le préfet du Maine-et-Loire,Gildas Gugen, Conseiller régional vice-président de la commission transport, Guy Bertin, président de Saumur Agglo et Jean-Michel Marchand, maire de Saumur.

Saumur Agglo, en association avec la Ville de Saumur, a souhaité développer les échanges sur le secteur de la gare ferroviaire et de son quartier. Ainsi elle conduit une politique dynamique en faveur des transports en commun sur l’ensemble de la Communauté d’Agglomération et ce en collaboration avec les Pays-de-la-Loire et le Conseil général de Maine-et-Loire, chacun pour leur domaine de compétence. Cette réflexion a associé Saumur Agglo et la Ville de Saumur, avec la Région, le Conseil général, l’État, Réseau ferré de France et la SNCF.

Éclairage à Led
Ce nouveau parking permet de répondre aux besoins des usagers. L’entrée et la sortie du parking se font depuis la rue David-d’Angers. Une liaison piétonne et routière est assurée entre le parking Choudieu et la rue David D’Angers.
Le parking a été aménagé en respectant les normes pour les personnes à mobilité réduite. Quatre places de stationnement ont été aménagées pour l’installation future de bornes de recharges électriques pour les véhicules adaptés.
Afin de réduire les coûts de fonctionnement, un éclairage public à technologie LED a été choisi. Deux éclairages distincts ont été conçus et fonctionnent de manière indépendante, l’un pour les espaces de circulations et de stationnement des véhicules, l’autre pour le cheminement des piétons.
La Ville de Saumur assure la gestion du stationnement, l’entretien des espaces verts, de l’éclairage, le balayage, etc.
Deux bâtiments ont été maintenus et restaurés le long de la rue David-d’Angers. Ils pourront accueillir des activités commerciales ou économiques.

Le coût global de l’opération est de 1, 355 M d’€ HT, dont une participation de 30 % pour l’Union européenne FEDER, 11,79 % pour le FNADT (Fonds national d’aménagement et de développement du territoire), 6,81% le Conseil régional et 51,40 % par l’agglo.